QUAND LA POLICE SONNERA

de Philippe Bayon

France, 1991

 

« Quand la police sonnera »

(TF1, Anamorphose, Telewizja Polska)

Cliquez

Fiction télévisée diffusée par la télévision polonaise

d'après le roman de Peter Randa, éditions du Fleuve Noir
REALISATION : Philippe Bayon
SCENARIO, DIALOGUE : Peter Randa
MUSIQUE : Hugues Ripoli
MONTAGE : Michel Gaignière
DECORS : Andrzej Kowalczyk
SON : Thierry Balay
PRODUCTION : TF1, Anamorphose, Telewizja Polska, 1991

 

Distribution

Gérard BARRAY : Jean Rouault
Karia CABALLERO : Marie-Claire et Eva Durieux
Marie-Christine ADAM : Bénédicte Rouault
Mieczyslaw HRYNIEWIC : Julien Ferrari
Barbara RACHWALSKA : Mathilde
M. ROMPION : le petit Eric
L’intrigue
Cliquez

Jean Rouault (Gérard Barray) a une vie sentimentale compliquée : une épouse légitime très riche, Bénédicte, (Marie-Chistine Adam), une maîtresse, Marie‑Claire (Katia Caballero), dont il a eu un petit garçon prénommé Eric (M. Rompion). Situation encore plus inextricable quand on apprend que cette jeune femme s’adonne à la prostitution et que son souteneur, Julien Ferrari, la fait chanter.

A son tour, elle fait chanter Jean, son amant : s’il veut voir son fils, il doit lui verser une grosse somme d’argent.

Comme ce dernier refuse, elle entre dans le jeu de la provocation et sort un revolver. Jean détourne l’arme contre Marie-Claire qui est tuée sur le coup. L'homme est affolé. Le décès de son oncle lui permet de donner le change et de se débarrasser du corps encombrant en le cachant dans le cercueil du défunt.

Après avoir confié son fils à une voisine, Mathilde (Barbara  Rachwalska), Jean fait la connaissance d’Eva, la sœur de Marie-Claire (Katia Caballero joue le double rôle), au charme piquant. Très vite, ils deviennent amants. Intuitive, Eva devine beaucoup de choses, d'autant plus qu'elle connaît Ferrari. Mais elle est amoureuse …

Bénédicte, l’épouse de Jean, a également des doutes et se montre très amère ; on peut la comprendre ! Elle s’approche du coffre de la voiture de son époux avec une cigarette. Un jerricane renversé provoque une explosion. La jeune femme meurt, brûlée vive.

Jean est fortement ébranlé. Pourtant, auprès d’Eva et de son fils, il entrevoit un avenir possible. La police appelle à son domicile. Mathilde, la voisine, est soupçonnée d’avoir empoisonné le vieil oncle. Une autopsie du corps s'impose. L’exhumation aura lieu le lendemain, en présence de Jean. Eh oui ! « Quand la police sonnera !! » …

Cliquez
Analyse

Encore premier rôle pour Gérard Barray dans cette histoire bien construite, se concluant de manière inattendue …

Le plaisir de revoir l’élégante comédienne Marie‑Christine Adam, que les téléspectateurs français connaissent bien …

Quant à la jeune Katia Caballero, elle est piquante et bien jolie …

Même si le personnage de Jean Rouault n’est pas innocent, il subit les événements et on se range assez facilement de son côté ! Enfin, il faut le souligner, dans cette fiction, on le voit papa … Le cinéma ne lui a pas souvent donné de petits rejetons !

 

(Ed.1.1: 15-1-2009)

haut de page
accueil
menu parent
L'Encinémathèque
alt :